06 juin 2007

un ptit resto ?

labelletlecloUne fois n'est pas coutume, vous regardez la télévision.. le genre de programme qu'il vous faut après une dure journée de labeur .. pas trop compliqué, plutôt populaire, qui ne déchaîne ni passion, ni réflexions profondes.

Il s'agit de couples qui se marient, ont des enfants, .. bref votre vie sur petit écran.

La caméra se centre sur une jeune femme au ventre rond qui explique que cet enfant qui arrive va tout changer : le couple ne pourra plus aller au restaurant comme ils le souhaitent..

Cette réflexion vous étonnera toujours .. pourquoi est-ce en général cette première idée qui vient à l'esprit de futurs parents ?

Alors que .. il faut l'avouer .. il y a une multitudes de choses qui vont changer ..

ne plus aller faire des courses sereinement, ne plus aller à la poste sans organiser un plan de combat, se rendre compte qu'un lever de soleil est magnifique et le voir tous les jours que Dieu fait, se rendre compte que la culpabilité est fournie en bonus track au moment de la naissance, s'en débattre pendant les 50 ans qui suivent, apprécier les coquillettes/jambon au beurre plus que n'importe quel autre plat, avoir de somptueux bouquets de tiges pour égayer son intérieur, apprendre que la mère parfaite n'existe pas, vouloir être une mère parfaite, culpabiliser de ne pas y arriver, trembler de bonheur lorsque 10 minutes vous sont accordées (royalement) dans la salle de bain, exulter de joie lorsque vous pouvez attendre le temps recommandé de pose pour votre crème épilatoire, connaître par coeur des passages entiers de Buzz l'éclair, s'interroger sur la réelle gentillesse de Winnie l'Ourson, avoir tous les matins des miettes de gâteaux écrasés collées aux pieds, apprécier les chaussons, apprécier l'aspirateur, oublier les vaches et ne s’intéresser qu’à son propre sort lors du changement d’heures deux fois par an, avoir des principes, les foutre en l’air, promettre à deux, le cœur sur la main, les yeux dans les yeux, de ne jamais ô grand jamais vous disputer devant les enfants, vous disputer devant les enfants, sortir les mêmes phrases agaçantes de votre mère à vos enfants, en être effarée, comprendre qu’elle est une sainte, se dire que vous êtes une sainte, constater que vous n’êtes ni pire, ni meilleure qu’elle, comprendre (enfin) la loi de la gravité, faire attention à la planète que vous offrez à vos enfants, remarquer qu’ils n’ont pas encore acquis la fibre écolo quand ils tirent dix fois de suite la chasse d’eau ou dévident un rouleau de papier WC pour essuyer un tout petit zizi, modifier sa tolérance au bruit, apprendre que le pet de mouche existe et qu’il peut réveiller un enfant, à contrario apprécier le scotch pour sa capacité à atténuer la cacophonie d’un jouet éducatif Vtech, découvrir qu’un livre peut n’avoir que 4 pages, être émue par une petite crotte au fond d’un wc, pleurer devant une pub blédina, comprendre que le coeur d'une maman est assez grand pour contenir tout l'amour du monde, s'apercevoir qu'il n'en est pas de même pour les bras, accepter que cette étrange patate bleue surmontée de quatre traits hésitants est une représentation fidèle de vous-même, vous trouver jolie, attendre le petit bonhomme vert pour traverser, fredonner la chanson des crocodiles inlassablement pendant vos heures de travail, connaître le ridicule, savoir qu’il ne tue pas, être convaincue que chaque enfant a sa propre individualité, lorgner sur ceux de la voisine, respecter les conseils alimentaires de votre pédiatre, avouer que vous avez introduit la carotte moulinée sans son autorisation parce que c’était rigolo, vous rappeler que toute vérité n’est pas bonne à dire, refuser le cododo, vanter ses mérites, apprendre que le fils de Dolto est Carlos, en être dubitative, comprendre que la perte d’un doudou relève du tragique, ramener tous ceux que vous trouvez à la caisse centrale, découvrir que le manque de sommeil est une des pires tortures qui existent, apprendre qu’elle était utilisée par les SS, s’interroger sur les penchants de sa progéniture, savoir que les enfants ne naissent pas tous égaux devant le sommeil et que ça peut tomber sur vous..

connaître, savourer, découvrir, comprendre , que rien jamais rien, ne sera jamais plus doux que la peau de votre enfant, plus mélodieux que son rire, plus beau que ses yeux, plus grand que l’amour que vous lui portez.. vivre intensément le bonheur.

Une maman disait un jour qu’elle avait eu comme un sentiment de « trahison » lors de l’arrivée de son enfant .. elle expliquait, je crois, que personne ne lui avait parlé de tout ce qui entourait l’arrivée d’un enfant, un peu comme un secret bien gardé que l'on se contenterait de révéler partiellement ..

J’espère que cette liste non exhaustive pourra aider les futurs parents .. elle peut être bien sûr complétée à loisir .

Bulle

Posté par sydebulloblog à 08:17 - Commentaires [16] - Permalien [#]


Commentaires sur un ptit resto ?

    un grand bravo!!! c'est tellement vrai!!! et émouvant....
    PS: je viens de découvrir qu'il y a d'autres personnes que moi qui utilisent le scotch sur les jouets musicaux

    Posté par Sotimly, 12 juin 2007 à 22:25 | | Répondre
  • Que tout cela est bien vrai...et le plus vrai, de vivre intensement ce bonheur...celui d'etre maman!!!

    Posté par fleaur, 12 juin 2007 à 22:25 | | Répondre
  • pfff trop beau

    Il est trop beau ton texte ma Bulle ! je n'avais lu que le début, mais là c'est trop beau, j'adore !!! et tu noteras que c'est rare que je commente sur notre propre blog p mais là pfff ça m'a émue ! ;o)

    Posté par Syd, 12 juin 2007 à 22:33 | | Répondre
  • Oui vraiment très beau

    pour les piles et la pub Bled* me fait le même effet ...
    On découvre tellement de chose qu'on n'imaginait même pas en devenant Maman :coeur:

    Merci

    Posté par Mel, 12 juin 2007 à 22:42 | | Répondre
  • tellement beau et vrai

    c'est tellement vrai tout ça, et tellement beau... J'en ai une boule dans la gorge : c'est plein de sensibilité, de naturel.. Je ne sais comment définir.... tout simplement le coeur d'une Maman qui parle.....

    Posté par heleneb77, 12 juin 2007 à 22:44 | | Répondre
  • universalité

    oui, oui je suis la maman qui s'est sentie trahie... J'ai une partie de la réponse à mes errements depressifs maintenant : il semble que cela soit universel tout comme l'amour que nous portons à nos enfants. Merci infiniment Bulle, parce que la sincérité et l'humour eux ne sont pas toujours universels.

    Posté par crocucine, 12 juin 2007 à 23:04 | | Répondre
  • Merci

    Merci Bulle pour ce joli texte plein de tendresse et d'humour, qui décrit si bien le quotidien d'une vie avec des enfants !!

    Posté par Etoile&Nat, 13 juin 2007 à 08:38 | | Répondre
  • Coeur qui fond !

    Chair de poule et coeur qui fond à la lecture de ce texte : c'est si beau d'être maman ! Merci pour ce si joli morceau de vérité .

    Posté par Zaza66, 13 juin 2007 à 21:00 | | Répondre
  • Taguées

    Allez, je viens de me plier au jeu de la blogosphère, et vlan, je vous tague Bulle et Syd, à votre tour ! Faut que vous veniez lire chez moi, c'est expliqué. Bises !

    PS : Accessoirement, je repasse pour commenter ce joli texte tout bientôt

    Posté par Az, 14 juin 2007 à 09:07 | | Répondre
  • pfff tu me fais chialer!!!!! (les hormones hein!! ) c'est trop beau trop vrai et en + très bien écrit!!! merci!

    Posté par laure, 14 juin 2007 à 09:21 | | Répondre
  • Rhoooooooo c'est tellement vrai tout ça, on s'imagine pas avant ce que ça va être après !

    Posté par valoulou62, 14 juin 2007 à 10:15 | | Répondre
  • Superbe

    C'est toujours avec plaisir que je consulte ce blog, quand je veux faire une petite pause sympa au boulot. Au minimum, je souris, je pleure ou je verse une larme..
    Merci pour ce texte si juste.
    Je suis toujours aussi épatée par ta prose si riche et sensible pour exprimer ce que nous ressentons comme maman.

    Continue...

    Posté par dinou4, 14 juin 2007 à 10:16 | | Répondre
  • bravo

    super bulle,

    me suis reconnue entre autre dans le rouleau de toilette pour essuyer un tout ptit zizi

    génial

    Posté par piechry, 14 juin 2007 à 13:03 | | Répondre
  • superbe

    Plein d'émotions, de la joie, des larmes,... bref tout ce qui fait le bonheur d'être parents )
    Superbe Bulle. Mais même préparées en lisant ce texte, une future maman sera "scotchée" par les émotions qu'apportent un enfant.
    En plus, j'ai lu le texte dans un moment de calme et de bonheur d'avoir un petit Gabriel, enfin endormi dans mes bras après avoir hurlé trop longtemps.

    Posté par kikimanon, 15 juin 2007 à 12:48 | | Répondre
  • T'as une belle plume Bulle, et tu sais tellement décrire les choses et faire passer les sentiments qui y sont liés
    Bisous

    Posté par Az, 15 juin 2007 à 22:21 | | Répondre
  • trop :sweat:

    Dès fois je me demande où tu vas chercher tout ça.... tu me fais rire a chaque fois tout comme SYD, ou alors tu interpelle ma reflexion, mais jamais encore je n'avais eu les larmes aux yeux a ce point :sweat: je lirais ce texte encore et encore à chaque fois que je me demanderais "mais pourquoi j'ai voulu des enfants !!!"
    Merci beaucoup ma BULLE

    Posté par Lily, 17 juin 2007 à 23:02 | | Répondre
Nouveau commentaire